Pesticides mortels: le bilan de l’endosulfan s’alourdit au Bangladesh

Après la mort de 13 enfants d’une encéphalite aigüe, en juin 2012 au Bangladesh, une première étude avait attribué les décès à une toxine présente dans les litchis. Une contre-enquête de scientifiques bangladais et américains, publiée le 24 juillet 2017, pointe la responsabilité de l’endosulfan, un pesticide ayant déjà causé des centaines de morts dans la région.