Iris Chang, la voix des victimes du massacre de Nankin en 1937

Journaliste et historienne sino-américaine, Iris Chang apporte en 1997 une contribution majeure à la mémoire de la guerre sino-japonaise (1937-1945) en publiant Le Viol de Nankin. Cet essai historique, devenu un best-seller, donne un retentissement mondial au massacre de 1937, mais marque profondément son autrice qui se donnera la mort quelques années plus tard.