Au QG de Hamon, la déception mais le soutien jusqu’au bout

Avec probablement moins de 7% des suffrages exprimés, Benoît Hamon essuie une défaite historique pour le Parti socialiste. Le candidat du revenu universel a échoué à convaincre les électeurs de le préférer à ses concurrents Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron.