« A part à spéculer, le Bitcoin ne sert pas à grand chose »

Le département de la justice américaine ouvre une enquête criminelle sur les manipulations de cours de « cryptodevises », dont le bitcoin. Ce dernier, né sous l’étoile anarcho-capitaliste, a échoué à réaliser son ambition première : disrupter les États et les banques centrales. Dix ans après sa création, spéculateurs et escrocs ont dépassé en nombre les pionniers libertariens, qui se sont réfugiés sur les blockchains privées.
Entretien avec Matthieu Montalban.